Le carpocapse de la prune est un ravageur commun qui peut causer beaucoup de dommages aux prunes, cerises, abricots et pêches.

Schadebeeld pruimenmot
Infection par les vers dans une prune.

Aspect des dégâts

Le carpocapse de la prune, Pomonella funebrana, peut causer de graves dommages aux jeunes fruits des prunes tardives, cerises, abricots et pêches. Les chenilles creusent de profondes galeries dans les fruits. Les fruits restent petits et finissent par tomber. Vus de l'extérieur, les fruits atteints sont reconnaissables à une goutte résineuse à l'endroit où la larve a quitté le fruit.

La jeune larve est de couleur crème, la chenille mature, de couleur rose-rouge avec une tête brune. Sur la photo vous pouvez voir sur la demi-prune de gauche une chenille adulte avec une tête brun/noir.

Lutter contre le carpocapse

Le carpocapse de la prune est combattu à l'aide du piège à phéromones. Au moyen d'un piège delta avec une plaque de glu et une capsule de phéromones, nous attrapons les papillons mâles. Avec ce système, nous allons attirer les papillons mâles et les engluer par la plaque de colle, ils ne pourront pas fertiliser les femelles, qui, à leur tourne ne pourront pas pondre. Sans œufs, pas de chenilles et donc pas de dégâts.

Deltaval voor bestrijding van pruimenmot
Piège à phéromones contre carpocapse de la prune.

Il faut considérer les deux premières années comme des années de piégeage, au cours desquelles nous attrapons une énorme quantité de papillons nocturnes. Ce n'est qu'à partir de la troisième année que vous n'aurez plus ou peu de dégâts et que vous aurez combattu le carpocapse de la prune. Le piège delta ne doit être acheté qu'une seule fois, les capsules de phéromones et les panneaux de colle peuvent être achetés séparément chaque année. Nous obtenons un contrôle efficace, biologique et naturel du carpocapse de la prune à bon marché.

Le piège pour carpocapse de la prune devrait être accroché dès la fin avril pour attraper les premiers papillons de nuit.

Cycle de vie du carpocapse de la prune

Le carpocapse de la prune est un papillon de 8 mm, de couleur gris-brun avec des taches bleu-violet. Les papillons adultes apparaissent à la fin du mois d'avril. Les femelles pondent de petits œufs transparents sur les fruits et les feuilles des pruniers dès le début du mois de mai. La jeune larve est de couleur crème, la chenille mûre est rose-rouge avec une tête brune. Les fruits atteints sont reconnaissables à une gouttelette résineuse à l'endroit où la larve a quitté le fruit. Les chenilles les plus précoces peuvent se nymphoser dès le mois de juin et donner ainsi une deuxième génération. Les chenilles tardives ne se métamorphosent que l'année suivante à partir de la fin avril-début mai. De novembre à avril, les chenilles adultes passent l'hiver sous forme de cocons derrière l'écorce ou dans le sol. Vous pouvez combattre le carpocapse de la prune, Pomonella funebrana, aisément à l'aide d'un piège delta muni de sa capsule de phéromones. Ceci explique pourquoi il est utile de suspendre les pièges à la fin avril.

0 Comment(s)