L'aleurode est le plus grand ravageur des tomates, surtout dans les serres de loisir. Mais cette mouche blanche est également commune sur d'autres plantes potagères comme le concombre, le poivron et l'aubergine dans une serre. Dans les plantes ornementales, le fuchsia est l'une des plantes préférées des aleurodes. L'aleurode ou mouche blanche est comme son nom l'indique un petit insecte blanc aux ailes blanches poudrées. Officiellement ce n'est pas une mouche mais une cochenille. L'insecte adulte mesure 1,5 mm et est donc bien visible à l'œil nu. La mouche blanche se trouve sur la face inférieure des feuilles où elle se nourrit de sucs végétaux et y dépose ses œufs. Par temps chaud, si vous tapotez les feuilles, vous verrez les mouches blanches s'envoler.

Volwassen witte vlieg
Aleurode

L'aleurode peut-elle hiberner?

Les aleurodes peuvent facilement passer l'hiver à l'état d'insectes adultes sur des plantes aux feuilles rustiques si la température de l'air ne descend pas en dessous de 6°C. En cas de gel réel, l'aleurode adulte mourra, mais les œufs peuvent survivre au gel. À -6°C, les œufs pourront encore survivre pendant environ 5 jours.

Dégâts dus à l’aleurode

L'aleurode est nuisible pour la plante. Ils sucent le suc des plantes pour se nourrir et excrètent les sucres en excès en une substance collante. Les fruits fortement touchées deviennent donc collants. Les insectes adultes et leurs larves sécrètent cette substance collante, appelée miellat. Sur le miellat se développe la fumagine.

En cas de forte infestation d'aleurodes, la plante ne pourra plus se développer en raison des dégâts causés par leurs piqûres et la récolte restera limitée. Les feuilles deviennent alors pâles et peuvent flétrir et tomber. Les aleurodes peuvent également transmettre des virus, qui à leur tour peuvent causer beaucoup de dommages aux plantes.

Honingdauw uitscheiding door witte vlieg
Dégâts d’aleurode et miellat.

Lutte contre l’aleurode

Vous pouvez suspendre préventivement ou de manière curative des pièges jaunes collants pour signaler les premiers aleurodes et les attraper. Surtout au début du printemps, lorsqu'il fait encore trop froid pour travailler avec des insectes prédateurs alors que vous avez déjà des dégâts, il est nécessaire d'accrocher des pièges collants. Si les températures le permettent et que vous voyez le premier aleurode, utilisez les guêpes prédatrices Encarsia ou Eretmocerus. Eretmocerus est une guêpe prédatrice qui résiste mieux aux températures élevées de la serre qu'Encarsia.

Cycle de vie

À partir de 15° C, l'aleurode commence à se développer. Si des plantes hibernent dans la serre, l'aleurode peut survivre à des hivers doux et plus la température dans la serre augmente, plus vite elle se développera. Sur tomate, le développement de l'œuf à l'adulte prend 20 jours à 27°C ou 38 jours à 17°C, mais sur d'autres plantes-hôtes cela peut varier. La vitesse à laquelle cette mouche blanche se développe dépend non seulement de la température, mais aussi de la plante hôte. Dans la culture maraîchère, la tomate, le concombre et l'aubergine sont de bonnes plantes hôtes pour l'aleurode. Cela signifie qu'il se développe plus rapidement sur ces plantes que sur d'autres plantes potagères. La fertilité de l'aleurode des serres dépend autant de la température que de la plante hôte. Une femelle pond environ 100 œufs sur tomate, 200 œufs sur concombre et 300 œufs sur aubergine.