Qu’est-ce que le tétranyque?

Le tétranyque est un ravageur commun des plantes d'intérieur, des plantes tropicales, des légumes et des fruits comme les roses, les poivrons, les haricots, les raisins et plus encore. Ils attaquent les plantes en extrayant les éléments nutritifs de la plante, et donc au détriment de la plante elle-même. Le tétranyque a une taille comprise entre 0,2 et 0,5 mm. Comme le tétranyque se trouve habituellement au bas de la feuille et se déplace généralement peu, il est difficile à observer.

Spintmijt
Tétranyque

Aspect des dégâts dus aux tétranyques

Les tétranyques se nourrissent en aspirant la sève de la plante. Les feuilles et les cellules de la plante jaunissent, ce qui peut souvent être vu comme des points jaunes au sommet de la feuille. De cette façon, la plante a moins de feuillage disponible pour la croissance et elle devient physiologiquement déséquilibrée. En cas d'infestation sévère, les feuilles sèchent et tombent. La formation de toiles est également un symptôme typique. Au moment où voyez les toiles, cela signifie qu'il y a déjà une grande population de tétranyques. Les températures élevées et l'air sec font que l'acarien des serres se multiplie très rapidement.

Schadebeeld spint
Attaque sévère de tétranyque

Quels acariens prédateurs contre tétranyque faut-il utiliser?

Phyto-mite ou Phytoseiulus persimilis
  • Phyto-mite est le seul acarien prédateur se nourrissant que de tétranyques. Cela le rend plus vorace que les autres acariens prédateurs et il est toujours utilisé lorsqu'il y a une forte attaque par tétranyque. Pour se reproduire, Phytoseiulus a besoin d'une humidité supérieure à 60%. Habituellement, cette humidité n'est pas atteinte et cela signifie que vous ne devez pas vous attendre à ce qu'il se reproduise dans votre culture. Si vous avez encore beaucoup de tétranyques après environ deux semaines, vous devrez épandre une deuxième fois. Cela ne se produit que si la première fois vous avez introduit trop peu d'acariens prédateurs et/ou que vous avez sous-estimé les dégâts. L'idéal est d'utiliser cet acarien prédateur en combinaison avec Californicus (Forni-mite) qui peut résister à une faible humidité et à des températures élevées. Si vous avez beaucoup de tétranyques, choisissez Phyto-mite ou la combinaison de Phyto-mite et Forni-mite.

  • Forni-mite ou Amblyseius californicus
  • Forni-mite est un acarien prédateur qui peut résister à une humidité plus basse et à des températures plus élevées. En plus des tétranyques, cet acarien prédateur se nourrit également de pollen. • C'est un avantage si vous travaillez préventivement, car les acariens prédateurs survivront en petit nombre grâce au pollen s'ils ont déjà dévoré tous les tétranyques. • C'est un inconvénient si vous travaillez de manière curative et que vous avez beaucoup de tétranyques. Cet acarien prédateur mangera moins de tétranyques, pour un temps donné, que Phyto-mite. Avez-vous une attaque légère avec des températures variables et une faible humidité ? Alors choisissez Forni-mite. Si vous avez une attaque modérée à sévère avec des températures variables et une faible humidité, achetez une combinaison de Phyto-mite et Forni-mite.

  • Soni-mite ou Amblyseius andersoni
  • Les acariens prédateurs Amblyseius andersoni sont disponibles en deux variantes : comme acariens prédateurs adultes dans boîtes épandeuses et comme couvain dans les sachets. Les acariens prédateurs en les sachets d'élevage sont en vente sous le nom de Soni-mite, en tube saupoudreur sous le nom de Amblyseius-system. Cet acarien prédateur convient aux situations plus froides comme à l'extérieur, mais peut aussi tolérer parfaitement des températures élevées. Ils fonctionnent entre 6°C et 40°C. Cet acarien prédateur peut survivre en très petit nombre à l'extérieur même en l'absence de proies. Andersoni se nourrit non seulement de tétranyque, mais aussi de thrips, de pollen, de miellat et de champignons. Des sachets d'élevage sortiront par milliers les acariens prédateurs Soni-mite, répartis sur cinq à six semaines. Soni-mite est principalement un système préventif bon marché pour la culture en intérieur et un système préventif et curatif pour la culture en extérieur.
  • Prévenir l’infestation par les tétranyques

    Mieux vaut prévenir que guérir. Gardez vos plantes humides et assurez une humidité générale élevée, évitez l'air sec. Vérifiez régulièrement si vos plantes présentent les symptômes ci-dessus afin de découvrir les dommages à temps et d'intervenir rapidement. L'élevage préventif dans des sachets d'élevage est la façon la moins chère et la plus biologique de garder une longueur d'avance sur les tétranyques.

    0 Comment(s)